Je suis né dans une famille athée.

Malgré cela, j’ai suivi le cycle « normal » (baptême, communion, mariage à l’église). Par la suite, je n’entrais dans une église qu’à l’occasion d’un mariage ou d’un enterrement.

C’est par l’intermédiaire de mes enfants que j’ai découvert le Seigneur. J’avais alors 55 ans. Ma belle-fille se faisant baptiser par immersion, nous avait invités, mon épouse et moi à venir assister à cet événement. Par curiosité, mais aussi par politesse, j’ai accepté et c’était la première fois que j’entrais dans une église évangélique. Ainsi, les chants, la prédication, la façon dont ces gens procédaient pour le baptême ne m’avaient pas déçu, bien au contraire.

J’ai commencé à lire la Bible chez moi et à méditer ce que je lisais et je sentais que cela me faisait du bien. Quelques mois plus tard, je me suis rendu à un rassemblement des églises évangéliques de ma région, où mes enfants m’avaient à nouveau invité. Ayant entendu la prédication du pasteur, mon cœur fut touché et j’ai pleuré comme un gosse, réalisant que j’étais vraiment pécheur et j’ai demandé pardon au Seigneur.

Plus tard, je suis allé à l’église évangélique de Maubeuge et là, j’ai fait ma première expérience de délivrance avec le Seigneur. Depuis l’âge de 16 ans, je fumais et j’en étais arrivé à trois paquets de cigarettes par jour. Maintes et maintes fois j’avais essayé d’arrêter de fumer mais sans résultat. J’ai remis, dans la prière, mon problème entre les mains du Seigneur et deux jours après, j’en étais délivré, sans ressentir aucun manque ! Le 23 avril 1993, je passais par les eaux du baptême.

Ensuite vinrent les mises à l’épreuve (c’est notre foi qui est mise à l’épreuve). En 1994, j’ai commencé à avoir mal à la gorge, j’avais la voix cassée. J’ai subi des examens médicaux qui ont révélé un nodule cancéreux sur la corde vocale. De là, j’ai suivi une séance de rayons. Pour cela aussi, j’avais tout remis dans les mains de mon Seigneur et j’ai été complètement guéri ! En 1999, j’ai fait un infarctus, subi quatre pontages et six mois plus tard, je me faisais opérer d’un anévrisme à l’aorte. Je suis monté sur la table d’opération avec la paix dans mon cœur car je savais que je n’étais pas seul : Mon Seigneur était avec moi !

La bonne nouvelle c’est que toute épreuve a sa raison d’être et la conséquence c’est que la PUISSANCE DE CHRIST repose sur moi. Mon seul regret est de ne pas l’avoir connu plus tôt.

Gloire à toi Seigneur !

Lucien Debaque – Lille

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

© 2016 Église Lille Métropole | Une église pour aujourd'hui
03 20 80 79 07
Top
0
Connecting
Please wait...
Envoyer un message

Nous ne sommes pas connectés actuellement. Laissez-nous un message.

* Votre nom
* Email
* Décrivez votre problème
Accédez au Chat
* Prénom
Nous sommes connectés
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?